Le Réveil Lozère 17 avril 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le syndicat apicole, plus de 200 adhérents

Le syndicat apicole de Lozère organisait son assemblée générale le samedi 6 avril à Mende, dans les locaux de la chambre d’agriculture. Président de l’association, Henri Clément a profité de cette réunion pour faire le point sur la situation apicole en Lozère et en France.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Henri Clément (au micro) est président du syndicat apicole lozérien.
Henri Clément (au micro) est président du syndicat apicole lozérien. - © Aurélie Pasquelin

Chaque année au début du printemps, les apiculteurs de Lozère se réunissent à Mende pour une journée d’assemblées générales : celles du syndicat apicole et celle du groupement de défense sanitaire apicole, (GDSA). Pour cette année 2019, cette journée « apicole » avait lieu samedi 6 avril dans les locaux de la chambre d’agriculture. Si le matin, les participants ont pu assister à l’assemblée générale du GDSA (voir ci-contre), l’après-midi, environ 80 apiculteurs se sont retrouvés pour assister à l’assemblée générale du syndicat apicole lozérien. « Le syndicat compte cette année plus de 200 adhérents dont 21 professionnels et environ 40 pluriactifs possédant plus de 50 ruches, a indiqué Henri Clément, président du syndicat en ouverture de l’assemblée générale. Par rapport à la population, la Lozère est le premier département apicole. »

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1506, du 18 avril 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui