Le Réveil Lozère 03 juin 2020 à 09h00 | Par AG

Le syndicalisme majoritaire se félicite de la hausse proposée

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Une augmentation substantielle qu’on salue » : dans un entretien à Agra Presse le 28 mai, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert s’est félicitée de la hausse du budget de la Pac proposée la veille par la Commission européenne. Le 27 mai, Bruxelles a notamment proposé d’ajouter, via le plan de relance, 15 milliards d’euros au second pilier de la Pac. « Ces fonds seront beaucoup ciblés sur l’investissement et l’innovation », relève la présidente de la FNSEA, « c’est le signe que la souveraineté alimentaire nécessite une agriculture plus innovante, moderne, de précision, et utilisant le numérique. » Toutefois, « le compte n’y est toujours pas » pour espérer atteindre les objectifs fixés par Bruxelles dans son Green deal, estiment la FNSEA et les JA dans un communiqué le 28 mai. Face au « manque de fonds disponibles au sein de la Pac », les syndicats majoritaires demandent que les agriculteurs aient accès au Fonds de transition juste pour la lutte contre le changement climatique. De leur côté, les chambres d’agriculture « saluent cet effort financier » consenti par la Commission, indique un communiqué de l’APCA (tête de réseau) le 28 mai. « Le plan de relance de la Commission européenne va dans le sens des actions proposées par les Chambres d’agriculture pour le redressement de l’agriculture française », déclare le président de l’APCA Sébastien Windsor, cité dans le communiqué. Le 3 juin, les chambres vont présenter à la presse leurs propositions d’« actions de relance ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui