Le Réveil Lozère 16 février 2016 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Le satellite, une réponse à l’accès internet des exploitations en zones blanches

La FNSEA en partenariat avec Orange, Nordnet et Eutelsat ont lancé à l’automne 2014 l’opération agriculture connectée. Laurent Michel, agriculteur sur le causse Méjean, a fait partie de ces « agriculteurs connectés ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’accés au haut débit n’est pas le même partout sur le territoire. Les pouvoirs publics ont promis l’augmentation des capacités satellitaires pour pallier le problème.
L’accés au haut débit n’est pas le même partout sur le territoire. Les pouvoirs publics ont promis l’augmentation des capacités satellitaires pour pallier le problème. - © Pixabay.com

Dans le cadre de cette initiative, 21 exploitations réparties sur l’ensemble du territoire et ne disposant pas d’accès internet ou ayant un très faible débit ont été équipées pendant un an d’une connexion internet par satellite. Leur mission : tester jusqu’en octobre 2015 les fonctionnalités du matériel mis à leur disposition et les performances de la connexion, afin de mesurer si elles répondent à leurs besoins et à leurs attentes. Laurent Michel est en ovins viande, il vit sur la commune de Vébron. Chez lui, il n’y a rien qui passe : zéro en débit pour la connexion internet et la réception cellulaire n’est pas beaucoup mieux. « Déclaration Pac, comptabilité, je ne pouvais rien faire en ligne et devais me rendre à la chambre d’agriculture ou au centre de gestion en fonction de ce que j’avais à faire », explique-t-il. Satellite et parabole étaient la seule alternative pour sortir de l’isolement, « j’étais équipé, se souvient-il, peut être pas de la bonne façon. La FDSEA de la Lozère puis la FNSEA ont pris contact avec moi pour me proposer à cette opération. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 18 février 2016, numéro 1347.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui