Le Réveil Lozère 30 décembre 2019 à 16h00 | Par Odile Herisson

Le retrait d'un associé d'une société civile

Les clauses de retrait d'un associé dans les sociétés civiles peuvent être aménagées afin d'éviter des difficultés ultérieures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Rappelons les règles du Code civil relatives au retrait d'un associé. L'article 1869 énonce que « sans préjudice des droits des tiers, un associé peut se retirer totalement ou partiellement de la société, dans les conditions prévues par les statuts ou, à défaut, après autorisation donnée par une décision unanime des autres associés. Ce retrait peut également être autorisé pour justes motifs par une décision de justice ». L'unanimité est donc requise sauf clause contraire. Cela signifie qu'une majorité qualifiée peut être envisagée si cela est prévu statutairement.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1541, du 01 janvier 2020, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui