Le Réveil Lozère 10 juillet 2019 à 09h00 | Par AJ

Le résultat 2018 de la Ferme France à la hausse

Les chiffres provisoires des comptes de l’Agriculture confirment bien la tendance publiée en décembre dernier par la commission des comptes de l’Agriculture de la nation : le résultat de la Ferme France poursuit son redressement en 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le résultat net agricole français est en progression de 15,5 % sur un an.
Le résultat net agricole français est en progression de 15,5 % sur un an. - © Aurélie Pasquelin

Année marquée par des conditions climatiques particulièrement sèches en été, 2018 a malgré tout vu le résultat de la Ferme France progresser. Et ce pour la deuxième année consécutive. C’est l’enseignement, du nouveau rapport de la commission des comptes de l’agriculture de la nation (CCAN), publié le 4 juillet. Il confirme ainsi les tendances publiées en décembre 2018.
Le résultat net agricole français est en progression de 15,5 % sur un an après avoir bondi de 30,3 % en 2017 (résultat semi-définitif). Rapporté à l’actif, le résultat net agricole augmente de 17 % après une hausse de 33 % en 2017. Si le résultat est en augmentation, il marque le pas par rapport 2017 où les hausses étaient plus nettes après une année 2016 catastrophique.
De plus, les chiffres prévisionnels annoncés en décembre étaient plus optimistes. Le résultat net de la branche agricole par actif non salarié en termes réels a ainsi été réévalué de 1,3 point à la baisse dans ce nouveau rapport.

Le PIB agricole augmente malgré des charges en hausse
« Grâce à la hausse conjuguée des volumes et des prix », la valeur de la production végétale progresse de 10,3 % notamment grâce au fort rebond du vin. À l’inverse, la valeur de la production animale diminue de 0,9 %. Les volumes se maintiennent mais les prix reculent. Au total, la valeur de production agricole française continue d’augmenter en 2018 de 5,7 % pour atteindre 76,4 milliards d’euros.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1518, du 11 juillet 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui