Le Réveil Lozère 12 décembre 2016 à 08h00 | Par Amoma de Lozère

Le rayonnement de l’ordre du mérite agricole

Fin novembre, à Mende, à la chambre d'agriculture, l’association des membres de l’ordre du mérite agricole de Lozère (Amoma de Lozère) a tenu son assemblée générale, sous la présidence d’André Mirman, ancien président de l'organisme consulaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Amoma de Lozère

Créée en 2013, la section Lozère de l’Amoma est une émanation de l’Amoma  nationale dont le siège est au ministère de l’Agriculture. Elle regroupe les titulaires de cette décoration qui les honore pour les services marquants qu rendus à l’agriculture. Si son objectif premier est de concourir au prestige et au rayonnement de l’ordre en instaurant des liens d’amitié, d’entraide et de solidarité entre ses membres, et de défendre leurs intérêts moraux, sociaux et matériels ;  elle a également pour vocation à œuvrer pout l’utilité publique dans les domaines agricole, agroalimentaire, rural, forestier et environnemental.
Aux femmes des territoires ruraux
La thématique du congrès national 2016 de l’Amoma qui a été au centre des débats. Ce rassemblement a eu lieu dans la Meuse pour s’associer au centenaire de la bataille de Verdun. À cette occasion, a été inauguré le monument réalisé sous l’égide de l’Amoma pour honorer les femmes du monde rural pendant les guerres. L’Amoma départementale a participé à cette réalisation en répondant à la souscription nationale. Cette initiative était nécessaire. Force est de constater que les femmes des territoires ruraux ont été les grandes oubliées des épisodes douloureux de notre histoire, alors qu’elles ont porté leur part de souffrances et ont assuré la survie des exploitations et des familles. Pour pallier ce manquement a donc été érigé à Verdun, un monument intitulé « Honneur et agriculture, aux femmes du monde rural durant les guerres 1914-1918 et 1939-1945 ». En participant à cette œuvre mémorielle, l’Amoma de Lozère répercute symboliquement l’hommage aux femmes de ce département, car la Lozère, on le sait, a elle aussi payé un lourd tribut.

Association
Le bureau de a été reconduit dans ses fonctions. Président : André Mirman (officier) ; première vice-présidente, Chantal Delrieu (chevalier) ; seconde vice-présidente, Martine Chaptal (chevalier) ; trésorier, Guy Blanc (officier) ; secrétaire, Francois Viallon (officier) ; présidents d'honneur, les détenteurs du grade de commandeur : Michel Benel, Maurice Bonhomme, Jean- Louis Dalle, Bernard Étienne et Anselme Rousset ; vérificateur : Jean- Louis Dalle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui