Le Réveil Lozère 08 septembre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Le point sur l’identification ovine et caprine

L’identification a pour objectif de garantir la traçabilité des animaux et de maîtriser les risques de transmission des maladies contagieuses.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon l’âge de l’animal, le repère d’identification n’est pas le même. Pour les animaux nés après le 1er juillet 2010, l’identification électronique est obligatoire.
Selon l’âge de l’animal, le repère d’identification n’est pas le même. Pour les animaux nés après le 1er juillet 2010, l’identification électronique est obligatoire. - © Stéphane Leitenberger

L’identification des ovins et des caprins s’organise en trois grands thèmes : identification individuelle des animaux, bonne tenue du registre d’identification et bonne réalisation des notifications de mouvement. Selon l’âge de l’animal, le repère d’identification ne sera pas le même. Pour les animaux nés après le 1er juillet 2010, l’identification électronique est obligatoire. Les contrôles portent à la fois sur le nombre d’animaux sans repères d’identification ainsi que sur la conformité de l’identification. Les abattoirs ont reçu des consignes : les reproducteurs ovins et caprins, nés après juillet 2005 et dépourvus de boucles électroniques arrivant à l’abattoir ne doivent plus entrer dans la chaîne alimentaire et être dirigés vers l’équarrissage. Les reproducteurs, non électronisés, qui ne quittent pas l’exploitation, bénéficient d’un délai supplémentaire jusqu’au 31 décembre 2016 pour se voir apposer une boucle électronique.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 10 septembre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui