Le Réveil Lozère 30 août 2017 à 08h00 | Par Mélodie Comte

Le photovoltaïque, bien plus qu'une production

Christophe Bouterige a installé plus de 1 770 m² de panneaux photovoltaïques sur les toits de ses bâtiments d'élevage, un projet d'envergure rondement mené.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christophe Bouterige était l'un des premiers à se lancer dans la production d'électricité dans le Puy-de-Dôme.
Christophe Bouterige était l'un des premiers à se lancer dans la production d'électricité dans le Puy-de-Dôme. - © Mélodie Comte

« On ne s'improvise pas producteur d'électricité ! » Christophe Bouterige l'a appris en 2008 quand il a réfléchi pour la première fois à l'installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de ses bâtiments. Bien qu'alors la technique soit peu répandue dans le Puy-de-Dôme, l'éleveur de Limousines se lance tout de même dans le projet. Il sillonne les routes de France et visite plusieurs exploitations agricoles. Il s'entoure également de spécialistes pour le montage de son dossier. « Les investissements sont considérables, plus de 860 000 EUR. L'administratif, l'économique et le juridique sont complexes, il faut se faire aider et déléguer certaines tâches à des personnes qualifiées. » Après deux ans et demi de démarches, les toits du poulailler (764 m²), de la stabulation (570 m²) et du hangar de stockage (440 m²) accueillent les panneaux photovoltaïques. Depuis 2011, ils ont produit plus de 1,485 million de kilos Watt heure (kWh).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1423, du 31 août 2017, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).