Le Réveil Lozère 10 septembre 2014 à 08h00 | Par Association Le Pérail

Le Pérail demande son AOC

 L’association Pérail a annoncé une progression des ventes. Le Pérail est sur une bonne dynamique : 935 tonnes ont été commercialisées en 2013, soit une progression de 10 % par rapport à 2012. 2014 semble suivre le même chemin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le dossier de demande d’appellation d’origine Pérail a été déposé en juin. Deux ans de travaux ont été nécessaires pour retravailler, entre autres, les paramètres d’affinages retoqués par le comité national de l’Inao. Cette instance qui rassemble des professionnels, investis dans les signes officiels d’origine et de qualité, des personnalités qualifiées, ainsi que des représentants des administrations concernées. Elle a notamment pour mission d’examiner le contenu des cahiers des charges.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 11 septembre 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.