Le Réveil Lozère 08 juillet 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Le PAI entre de bonnes mains

En lien avec le dossier installation présenté en pages 9 à 11, le point accueil installation a rappelé qu’il vient d’élire son nouveau responsable installation : Nathan Mouret, par ailleurs vice-président des Jeunes agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En lien avec le dossier installation présenté en pages 9 à 11, le point accueil installation a rappelé qu’il vient d’élire son nouveau responsable installation : Nathan Mouret, par ailleurs vice-président des Jeunes agriculteurs.
En lien avec le dossier installation présenté en pages 9 à 11, le point accueil installation a rappelé qu’il vient d’élire son nouveau responsable installation : Nathan Mouret, par ailleurs vice-président des Jeunes agriculteurs. - © Marion Ghibaudo

Lui-même a un profil atypique, installé en hors-cadre familial avec son oncle Pascal Rouvière au Bleymard, Nathan Mouret connaît bien les enjeux auxquels font face les jeunes agriculteurs qui souhaiteraient s’installer. Implanté en Gaec depuis trois ans, le nouveau responsable installation a commencé sa carrière syndicale dès son installation. « Mon oncle était aux JA et j’ai commencé en stage chez Sylvain Chevalier, alors il m’a mis dans le bain direct », s’amuse l’agriculteur aujourd’hui.

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1567, du 9 juillet 2020, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui