Le Réveil Lozère 22 mars 2016 à 08h00 | Par Fédération des chasseurs de la Lozère

Le nouvel examen du permis de chasser

Voici les modalités applicables à l’examen du permis de chasse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tout comportement dangereux au cours de l’examen pratique du permis est éliminatoire.
Tout comportement dangereux au cours de l’examen pratique du permis est éliminatoire. - © Stéphane Leitenberger

Tout candidat à l’examen du permis de chasser (15 ans révolus) doit constituer un dossier d’inscription à déposer à la fédération des chasseurs. Il comprend une demande établie sur un formulaire que l’on obtient auprès de la fédération ou en le téléchargeant sur chasseurdelozere.com, deux photos d’identité, une photocopie d’une pièce d’identité, un certificat médical daté de moins de deux mois, un chèque bancaire de 30 euros. L’ONCFS édite une seule convocation pour une épreuve qui se déroule en une seule séance composée d’exercices pratiques puis en cas de réussite, de questions théoriques. Pour obtenir l’examen, le candidat doit obtenir minimum 25 points sur un total de 31. Ce barème comprend des comportements éliminatoires aux exercices pratiques et une question éliminatoire à la partie théorique.
L’examen
La partie pratique de l’examen comprend quatre modules : un parcours d’obstacles avec tir à blanc (sept points dont un point de comportement) ; un exercice de transport, démontage et rangement d’une arme de chasse dans un véhicule (un point) ; une épreuve de tir sur plateau d’argile avec cartouche à grenaille. Pour la première fois le candidat aura le choix entre une arme à canon basculant ou un fusil automatique (sept points dont un de comportement). Le dernier module est une épreuve de tir sur sanglier courant avec une arme à canon rayé (six points dont un de comportement). Tout comportement dangereux au cours de ces exercices est immédiatement éliminatoire et interrompt l’examen. L’examen théorique a lieu dans le prolongement de l’examen pratique. Dix questions sont posées de manière aléatoire parmi un panel de 414 questions. Une question éliminatoire portant sur l’emploi des armes et sur la sécurité est intégrée. L’examen est noté à raison d’un point par question.

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 24 mars 2016, numéro 1352.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui