Le Réveil Lozère 17 avril 2018 à 17h00 | Par MR

Le marché français de l'agroéquipement reprend des couleurs

Depuis 2010, l’emploi est en hausse de 6,6 % dans l’agroéquipement français et en baisse de 6,9 % dans l’industrie dans son ensemble.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le marché français de l’agroéquipement est attendu en hausse de 5 % en 2018, à 5,3 milliards d’euros, a annoncé le syndicat des constructeurs de machines agricoles (Axema) à l’occasion de leur conférence de presse le 10 avril. Le marché de l’agroéquipement avait atteint un niveau très bas en 2010 à 4,23 milliards d’euros, puis un pic en 2013 à 6,5 milliards d’euros. Depuis 2014, il était en baisse, avant de se stabiliser en 2017 (+1 %). Cette hausse attendue pour 2018 devrait profiter en partie aux importations (+4 %). Parallèlement, les exportations devraient suivre la même tendance (+4 %). « Les marchés sont bien orientés, mais le taux de marge reste plus faible que dans d’autres industries », a commenté le président d’Axema Frédéric Martin.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1456, du 19 avril 2018, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui