Le Réveil Lozère 16 janvier 2019 à 09h00 | Par Agrafil

Le marché des tracteurs en recul de 13,3 % en 2018 après un pic en 2017

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le marché des tracteurs a enregistré un recul de 13,3 % en 2018, après un pic en 2017 lié à un changement de réglementation européenne qui avait tiré les immatriculations en fin d’année, a indiqué le 10 janvier Axema (industriels). « Le pic atteint en 2017 masque un marché des agroéquipements toujours en contraction depuis 2014 », selon un communiqué. Quelque 33 151 tracteurs agricoles neufs, toutes catégories confondues, ont été immatriculés en 2018, après avoir dépassé les 38 200 unités l’année précédente, selon les chiffres de la fédération. Les tracteurs standards, qui représentent la majorité du marché, ont connu un repli de 6 %, avec 21 123 unités immatriculées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui