Le Réveil Lozère 17 octobre 2017 à 08h00 | Par JA

Le loup frappe à nouveau

Les Jeunes agriculteurs Lozère alertent à nouveau sur le danger du loup pour l’élevage de notre département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Ces dernières semaines, une recrudescence des attaques de loups sur les troupeaux se fait sentir. Des contreforts de l’Aubrac, à Antrenas en passant par Grandrieu, tout le département est touché par les attaques. Brebis mortes, blessées, disparues, apeurées, poulains ou veaux naissants dévorés, vaches affolées, toutes les productions sont désormais touchées et les saisons marquent aussi le type d’animaux attaqués. Même si les résultats d’expertises ne sont pas encore tous connus, tout laisse à penser que le loup en est l’auteur. Pour la première fois en Lozère en 2017, une attaque du canis lupus sur bovin a d’ailleurs été confirmée. Le prédateur se développe sur le département et s’attaque désormais à du gros bétail. Les dégâts causés par le loup ne peuvent se résumer à une simple approche statistique.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1430, du 19 octobre 2017, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui