Le Réveil Lozère 21 novembre 2018 à 11h00 | Par LEGTPA François Rabelais

Le Legtpa en voyage d’étude

Une classe de terminale STAV est partie dans la région de Cahors.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © LEGTPA François Rabelais

Afin de réaliser le stage EIL(espace initiative locale), la classe de terminale STAV (sciences technologique agronomie vivant) avec l’option aménagement valorisation des espaces et techniques de production agricole du Legtpa de Saint-Chély-d’Apcher est partie du lundi 12 au jeudi 16 novembre dans la région de Cahors. Le but étant d’étudier le territoire et ses acteurs tout en visitant des exploitations agricoles et des organismes de gestion de l’environnement. Le lycée des territoires de Cahors (Le Montat) a accueilli l’ensemble des élèves et des enseignants.
Cette semaine servira de support au contrôle continu des élèves de terminale STAV.
Au programme : lundi après-midi visite de l’exploitation viticole du lycée puis visite de la cité cadurcienne avec un jeu de piste. Mardi matin, visite avec Laëtitia Givernaud (chargée de mission Natura 2000) du PNR du causse du Quercy. Mardi après-midi, visite du conservatoire des espaces naturel Midi-Pyrénées avec Émeric Glémarec sur le site Camp Ramon (problématique de mesure compensatoire) avec un chantier pour finir la journée et visite du pont Valentré en rentrant. Mercredi, visite de la ferme du Quercynes à Fontfau (agneaux) puis l’après-midi visite d’une exploitation de chèvre rocamadour avec Étienne. Enfin le jeudi, visite avec Éric Vergne de l’ONF de la seule forêt domaniale du Lot et en rentrant visite d’une exploitation bovin lait bio du Gaec Issaly.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui