Le Réveil Lozère 29 août 2018 à 15h00 | Par Nancy Sagnet

Le labour s’invite en altitude

L’élite des jeunes laboureurs de Lozère s’est retrouvée dimanche 26 août sur les hauteurs du mont Lozère, à la station de ski pour la 22e fête de la Terre. L’occasion pour les 22 concurrents de s’affronter autour de deux épreuves, le labour en planche et le labour à plat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Axel Douesnard

Une météo clémente, un site touristique remarquable, des concurrents talentueux ainsi qu’un public au rendez-vous : tous les ingrédients étaient réunis dimanche 26 août pour que le concours de labours le plus haut de France, à une altitude 1 460 mètres, se déroule au mieux. Organisé par les Jeunes agriculteurs du canton de Bleymard-Villefort, l’événement a mobilisé une équipe de 25 bénévoles durant une année. « Nous avons choisi le mont Lozère car c’est un site aux aspects touristique remarquable. De plus, il y a une seule parcelle labourable à plus de 1 400 m d’altitude, ce qui en fait le concours de labours le plus haut de France », explique Sylvain Chevalier, président du canton JA du Bleymard-Villefort. « L’événement annuel des Jeunes agriculteurs Lozère avec l’ensemble de la profession agricole constitue un moment convivial, d’échange et de communication positive envers le grand public », complète Vincent Bonnet, président des Jeunes agriculteurs Lozère.
Durant la matinée, les onze binômes venus de tout le département ont réalisé de nombreux essais afin d’être le plus précis possible l’après-midi pour le concours. En parallèle, la fête de la Terre accueillait aussi des OPA, un marché de producteurs fermiers et d’artisans locaux, une mini-ferme (avec des vaches, des chèvres, des ovins et des bovins). Les concessionnaires du département, les Cuma ainsi que des agriculteurs, ont exposé du matériel agricole sur le site. Un baptême en hélicoptère était aussi proposé. Parmi les nouveautés de cette année, on pouvait voir un spectacle de trial 4 × 4, une démonstration de chiens de troupeau et un concours de lancé d’espadrille organisé en collaboration avec le comité des fêtes du Bleymard.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1473, du 30 août 2018, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui