Le Réveil Lozère 21 novembre 2018 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin d'après communiqués

Le Herd-Book Limousin reste optimiste

Le Herd-Book Limousin tenait son assemblée générale le jeudi 15 novembre dans l’Amphithéâtre du Pôle de Lanaud (87). Malgré une baisse du nombre d’adhérents, l’organisme de sélection n’a pas à rougir de ses résultats.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Herd-Book Limousin

« Nous, les adhérents du Herd-Book Limousin, sommes en première ligne pour communiquer et échanger avec le grand public et donc les consommateurs », tel était le mot d’ordre lancé par Jean-Marc Alibert, président du Herd-Book lors de l’assemblée générale de l’association qui se déroulait jeudi 15 novembre dans l’amphithéâtre du pôle de Lanaud. Comme partout en ce moment dans le monde de l’élevage, les inquiétudes des professionnels se sont fait ressentir et au-delà même de la communication, le président du Herd-Book a mis en avant le rôle de la génétique pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs : « Nous avons toujours su adapter notre génétique à la demande. Produire des animaux avec plus de persillé ? Des carcasses plus légères avec une très bonne conformation ? Nous savons et saurons le faire, seulement si l’aval exprime clairement ses besoins et valorise mieux les animaux qui correspondent à ses attentes. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1485, du 22 novembre 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui