Le Réveil Lozère 23 janvier 2019 à 09h00 | Par FDC 48

Le Groupement des lieutenants de louveterie de Lozère s’étoffe

Cinq nouveaux lieutenants de louveterie ont été recrutés au sein du groupement départemental. Ils sont désormais dix-sept en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Gest

Les lieutenants de louveterie constituent un corps de fonctionnaires bénévoles, sous la responsabilité de la Préfète du département. Pourvus de solides connaissances sur la vie et les mœurs des animaux sauvages, l’équilibre biologique à maintenir, la législation en matière de chasse et de destruction des animaux susceptibles de poser des problèmes (battues administratives sur le sanglier par exemple), les règles de sécurité, ce sont donc des auxiliaires de l’État qui assurent un rôle de conseillers techniques de l’administration sur les dossiers de gestion de la faune sauvage. Dans les limites de leur circonscription, ils sont également habilités à rechercher et à constater les infractions liées à la chasse.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1494, du 24 janvier, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Les citoyens des campagnes n’ont-ils pas les mêmes droits que les citoyens des villes ?

telle est la question que se pose la FNDP dans un communiqué daté du 15 février qui fait suite à l’abattage d’un loup agressif à Bormes-les-Mimosas.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui