Le Réveil Lozère 19 septembre 2018 à 12h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Le gouvernement ne transige pas sur la part de bio dans les cantines

Lors de la seconde lecture en séance publique du projet de loi Egalim, le 14 septembre, le texte relatif à l’introduction, au plus tard le 1er janvier 2022, des produits biologiques, labellisés, ou à haute valeur environnementale dans les menus des restaurants collectifs n’a pas été modifié par les différents amendements proposés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le gouvernement est resté ferme sur ses objectifs. Certains députés souhaitaient augmenter les pourcentages, ou intégrer la notion de production locale ou de circuit court. D’autres souhaitaient réduire les délais de mise en application. En revanche, un amendement exigeant une information plus régulière des usagers sur l’état d’avancement de chaque cantine pour intégrer les produits dans leurs menus a été adopté.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui