Le Réveil Lozère 07 mars 2018 à 08h00 | Par FDC48

Le GIC cerf« Les Grands Bois de la Truyère », un outil de gestion

Le GIC Cerf « Les Grands Bois de la Truyère » a tenu son assemblée générale le 16 février dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC48

C’est à Saint-Sauveur-de-Peyre le 16 février, qu’a eu lieu l’AG du GIC (groupement d’intérêt cynégétique) sous la présidence de Patrick Paulhac et à laquelle assistaient Émile Fabre et François Velay, administrateurs de la fédération des chasseurs, mais aussi les présidents et chasseurs des onze sociétés du GIC, ainsi que Gilles Savajols de l’ONF, Jean Trocellier de la Forêt privée et Michel Sirvain pour le groupement des louvetiers.

 

Suite de l'article à lire dans Réveil Lozère n°1450, du 8 mars 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.