Le Réveil Lozère 21 février 2018 à 10h00 | Par GDS 48

Le GDS organise ses premières formations éleveurs « 5mVet »

Le groupement de défense sanitaire de la Lozère met en place des formations pour les éleveurs du département, en partenariat avec les vétérinaires et la chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Guirlin

Ces formations proposées par la société 5mVet ont pour objectif d’accompagner les éleveurs dans la mise en place d’améliorations « sol – plante – animal – homme » harmonieuses, respectueuses et équilibrées. 5mVet est une société spécialisée dans le diagnostic, le management, la nutrition des animaux domestiques, dans le diagnostic et le suivi des sols et des productions fourragères.

La méthode 5M (matériel, méthode, matière, milieu, main d’œuvre) est basée sur l’observation des animaux, des sols, des plantes, sur l’écoute des éleveurs et l’observation de leurs pratiques d’élevage et de cultures, en s’appuyant sur des bases scientifiques :

– les cinq piliers de la santé (hydratation, nutrition, physique, environnement, bien-être) ;

– l’évaluation de l’animal : mesure de l’état corporel, le score de remplissage digestif…

– l’évaluation du milieu : mesure et analyse de l’eau d’abreuvement, des fourrages, des concentrés minéraux…

– l’évaluation de la qualité de la digestion : prélèvement du jus de rumen, examens des matières fécales et urines…

Le programme de formation (bovins, ovins, caprins) reprend les grandes problématiques d’élevages : les pathologies néonatales, les troubles de la reproduction, l’élevage du pré-troupeau, les mammites et la qualité du lait…

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1448, du 22 février 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui