Le Réveil Lozère 27 novembre 2019 à 10h00 | Par Eva DZ

Le fromage Pérail demande l’IGP

En juin, l’association Pérail apprenait que l’Inao refusait sa demande d’AOP. Elle rebondit en ce début d’hiver avec une demande d’obtention d’une IGP.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Dombre, président de l’association Pérail, Sébastien Leclerq, Pierre Gaillac et Matthieu Castanier, membres de l’association.
Jean-François Dombre, président de l’association Pérail, Sébastien Leclerq, Pierre Gaillac et Matthieu Castanier, membres de l’association. - © Eva DZ

L’annonce du refus d’une AOP pour le Pérail au début de l’été a beaucoup marqué Jean-François Dombre, le président de l’association qui défend, depuis plus de 25 ans, ce petit trésor des causses. « Nous ne voulons pas entrer dans la polémique, ça ne ferait pas avancer les choses et surtout ça ne protégerait pas plus notre Pérail. Parce que notre volonté dès le départ a toujours été la même : protéger notre Pérail, sa localisation, le fait qu’il soit produit à partir de lait de brebis et le savoir-faire des 400 personnes qui travaillent pour lui et grâce à lui sur notre zone », argumente Jean-François Dombre. Le Pérail concerne cinq départements, mille exploitations et 140 personnes dans les fromageries.
« Si nous avions demandé l’appellation d’origine protégée pour le Pérail au moment de son renouveau dans les années 70, nous l’aurions peut-être obtenu, mais voilà personne n’envisageait alors l’ampleur qu’a prise ce petit fromage », explique le président. « À la création de notre association Pérail en 1995 pour sa défense et sa promotion, nous avons demandé l’AOP mais il a fallu retrouver les éléments historiques de notre fromage pour étayer notre demande, définir une zone de production, de fabrication, élaborer un cahier des charges… cela a pris du temps, plus de 25 ans en tout pour finalement se voir opposer un refus à plus de 79 % des votes à l’INAO ! », regrette Jean-François Dombre.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1536, du 28 novembre 2019, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui