Le Réveil Lozère 24 juin 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Le fonds L’Occal est présenté en Lozère

Ce mardi 16 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région et Sophie Pantel, présidente du département, ont présenté les modalités d’application du fonds l’Occal* en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce mardi 16 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région et Sophie Pantel, présidente du département, ont présenté les modalités d’application du fonds l’Occal* en Lozère.
Ce mardi 16 juin, Aurélie Maillols, vice-présidente de la région et Sophie Pantel, présidente du département, ont présenté les modalités d’application du fonds l’Occal* en Lozère. - © DR

Créé en partenariat avec la banque des territoires, 12 départements (sur les 13 que compte la région), auxquels sont associées les intercommunalités, ce fonds régional sera doté d’une enveloppe de près de 80 millions d’euros. Avec ce fonds, « il s’agit de préparer la reprise et la relance de l’activité économique dans nos territoires », expliquait Carole Delga le 28 mai en conférence de presse.

La Lozère fortement soutenue
Une vision partagée par Aurélie Maillols et Sophie Pantel, qui ont pour ambition « de soutenir le territoire », dans cette reprise. En Lozère, neuf des dix communautés de communes qui maillent le territoire se sont aussi associées à ce fonds. La Communauté de Communes du Gévaudan à Marvejols a dû prendre la décision de ne pas rejoindre l’initiative, car leur budget ne le leur permettait pas, selon les services concernés. « Il était important de s’associer à ce fonds pour agir dès aujourd’hui et accompagner les entreprises qui pour certaines n’avaient pas pu être aidées par l’État et la Région », explique Sophie Pantel de son approbation du projet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui