Le Réveil Lozère 06 septembre 2017 à 08h00 | Par Mélodie Comte

« Le feu avançait à 30 kilomètres par heure »

Le 18 juillet dernier, le roundballer de la Cuma du Menhir a pris feu en plein champ et incendié plus de 6 hectares de culture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le roundballer et la végétation alentour ont été entièrement détruits par l’incendie.
Le roundballer et la végétation alentour ont été entièrement détruits par l’incendie. - © Jean-Yves Arnaud

C’est une drôle d’expérience qu’ont vécue deux des adhérents de la Cuma du Menhir, le 18 juillet dernier à Moureuille dans les Combrailles. Alors qu’ils bottelaient la paille en binôme, le roundballer de la coopérative a soudainement pris feu. En l’espace de quelques minutes, l’outil s’est totalement embrasé laissant à peine le temps à l’agriculteur de dételer son tracteur. L’incendie s’est ensuite étendu au champ jusqu’à la parcelle voisine. Plus de six hectares ont brûlé.

Quelques secondes ont suffi
Jean-Yves Arnaud, le président de la Cuma du Menhir et témoin de l’incident, n’en revient toujours pas. « Nous étions en train de botteler en binôme. Nous avions prévu de nous arrêter à 14 heures parce qu’il faisait trop chaud. À 13 h 15, lorsque j’ai fait demi-tour en bout de parcelle, j’ai vu de la fumée qui sortait du second roundballer. Mon collègue ne la voyait pas à cause de la poussière. Ce n’est qu’une fois qu’il a fait demi-tour qu’il s’en est aperçu. Le temps de descendre des tracteurs, nous sentions déjà la chaleur du feu. Il a juste eu le temps de dételer. J’ignore encore comment il a fait au regard de la vitesse de l’embrasement. »

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1424, du 7 septembre 2017, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui