Le Réveil Lozère 04 juillet 2018 à 12h00 | Par Richard Zizert

Le drone prend son envol à Allassac

Depuis environ un an, Laurent Merle, corrézien vivant à Allassac, est pilote et instructeur de drones. Il commence à 43 ans sa seconde vie professionnelle après des années de vie militaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Richard Zizert

C’est l’histoire d’une reconversion réussie pour Laurent Merle, désormais pilote instructeur de drones. Il exerce sa passion pour le télépilotage de façon professionnelle, lui qui a œuvré sur des conflits militaires par le passé.

La blessure
qui va tout changer
Pendant vingt ans, le Corrézien a été militaire au 126e régiment de Brive, mais une opération militaire en octobre 2010 va changer sa vie. En mission en Afghanistan à l’époque, un tir de roquette le touche gravement engendrant moult opérations chirurgicales et plusieurs mois de convalescence. Une fois sa blessure soignée, il va, sur le sol français, devenir formateur de la génération militaire à venir. « Devoir se cantonner à un travail de bureau ne me convenait pas », confie Laurent. À cette époque, il se rend au club d’aéromodélisme de Saint-Pantaléon-de-Larche pour s’évader et se découvre une passion pour le pilotage.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1467, du 5 juillet 2018, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui