Le Réveil Lozère 30 août 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le dossier calamité s’ouvre pour le département de la Lozère

Les responsables professionnels et la DDT ont pu se rencontrer, mardi 29 août, pour entamer les démarches du dossier calamité sécheresse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Le préfet l’avait annoncé lors de sa prise de parole, dimanche dernier à l’occasion de la fête de la Terre, il soutient « les démarches pour le lancement d’un dossier calamité sécheresse sur le département. » Il répondait alors aux demandes d’André Boiral, représentant de la FDSEA et de Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture. « La sécheresse que nous connaissons cette année est sévère, a déclaré le représentant de la FDSEA sur l’estrade de la fête. Nous pouvons le dire et nous devons le dire. C’est pour cela qu’il faut enclencher le plus vite possible la procédure dans les régions du département les plus touchées. »

Une réunion pour « étayer le dossier »
Aujourd’hui c’est chose faite puisque Julien Tufféry, président des Jeunes agriculteurs, Olivier Boulat, président de la FDSEA et Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture ont pu rencontrer la direction départementale du territoire mardi dernier, dans ses locaux, et dans l’optique de lancer la procédure de calamité sécheresse. « Cette fin d’été est rude et la pluie tarde à venir, confie Christine Valentin. Nos cultures en pâtissent et il nous faut réagir. La reconnaissance calamité sécheresse est là pour ça. Quand il y a besoin de s’en servir, il ne faut pas hésiter et c’est justement le cas cette année. La réunion avec la DDT nous a permis d’étayer le dossier. Sur le département nous sommes tous touchés par la sécheresse mais à des niveaux différents. En lançant la procédure calamité nous avons aussi lancé la procédure d’expertise qui définira quelles zones sont les plus touchées. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1423, du 31 août 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui