Le Réveil Lozère 23 décembre 2019 à 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le Département vote plusieurs aides en faveur de l’agriculture

Le conseil départemental a voté vendredi dernier son budget primitif pour l’année 2020. Entre environnement et développement, deux volets de ce budget concernent directement le monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le conseil départemental s’est réuni en assemblée plénière vendredi 20 décembre à partir de 14h.
Le conseil départemental s’est réuni en assemblée plénière vendredi 20 décembre à partir de 14h. - © Conseil départemental

Dernière session du conseil départemental, le vote du budget primitif pour l’année suivante s’est déroulé vendredi dernier à Mende. Avec 17 voix pour et 9 abstentions, les conseillers ont adopté un budget global de 149 millions d’euros pour l’année 2020. Comme le veut la formule, il est divisé en deux volets : un premier poste de fonctionnement pour 103,7 millions d’euros et un autre d’investissement de 45,3 millions d’euros. Six millions d’euros de cette section étant utilisés pour des remboursements d’emprunts, « cela représente 39 millions d’investissements pour l’économie du département », se félicite Laurent Suau, premier vice-président du conseil. « Nous présentons un budget équilibré en fonctionnement et en hausse pour l’investissement », continue l’élu.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1540, du 26 décembre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Il est urgent de remettre davantage de réalisme dans les indicateurs à même de valoriser les efforts réalisés. Cela permettrait d’informer réellement nos concitoyens et non de stigmatiser une fois de plus les agriculteurs.

selon un communiqué commun de l’AGPB (blé), AGPM (maïs), CGB (betteraves), Fop (oléoprotéagineux).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui