Le Réveil Lozère 23 octobre 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le comité européen des régions adopte un avis sur le pastoralisme

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors de sa session plénière d’octobre, le comité européen des régions a adopté à un avis sur le pastoralisme. Il demande notamment que les aides de la Pac soient réorientées « vers les élevages extensifs » et que la mention « lait, fromage et viande de pâturages » soit réservée à des produits garantissant une alimentation issue des pâturages à plus de 80 %, lors de la saison. Concernant la prédation, le comité appuie la création d’un nouveau fonds spécifique pour la conservation des espèces. « Ce fonds devrait prendre en charge l’indemnisation des dégâts occasionnés par les grands carnivores », indique Jacques Blanc, maire de La Canourgue, à l’origine de l’avis voté à l’unanimité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Continuons de faire de l’agriculture de conservation, parce que c’est un bon modèle, et continuons à mettre du glyphosate tant qu’on n’a pas trouvé autre chose

a déclaré le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. Il a indiqué que l’agriculture de conservation fera partie des usages autorisés pour le glyphosate après 2021, en l’absence d’alternatives.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui