Le Réveil Lozère 17 octobre 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Le collectif d'élus sensibilisé aux projets en vert Massif

Second rendez-vous, vendredi 6 octobre au Sommet de l'élevage, pour le collectif d'élus en soutien à l'agriculture du Massif central. Initié par la Copamac-Sidam, ce temps fort a été marqué par la visite du ministre sur fond de film promotionnel des produits Made in Massif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre de l'Agriculture a clôturé la réunion du collectif d'élus.
Le ministre de l'Agriculture a clôturé la réunion du collectif d'élus. - © SC

Les responsables professionnels ne pouvaient rêver meilleure clôture pour leur réunion du collectif d'élus soutenant l'agriculture du Massif central. Le ministre de l'Agriculture, en personne, achevant sa visite du Sommet de l'élevage est intervenu devant un parterre d'élus, rappelant son soutien aux « filières d'élevage d'excellence comme celles du Massif central ». Interrogé par le président de la FRSEA Massif central, Patrick Bénézit, sur la pérennité du commissariat du Massif central, Stéphane Travert s'est voulu rassurant. Soutien essentiel des projets de développements agricoles, mais pas seulement, « les commissariat de Massif ont été fragilisés par la réforme territoriale », déplore Christine Valentin, vice-présidente du Sidam et présidente de la chambre d'agriculture de Lozère. Les responsables professionnels militent donc pour que l'État reprenne en main ces structures de Massifs, « essentielles pour porter des projets structurants sur les territoires ». Des territoires qui risquent avec la récente réforme territoriale de perdre en cohésion.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1430, du 19 octobre 2017, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui