Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le bois pour construire son bâtiment

Cheffe de file du programme Adevbois en Occitanie, la Lozère utilise depuis longtemps le bois pour la construction de bâtiments agricoles. Pour aller encore plus loin, voir les différentes techniques de mise en œuvre et constater de son évolution dans le temps, la chambre d’agriculture organise le 24 octobre prochain à 14 h une journée Innov’action à Sainte-Colombe-de-Peyre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’utilisation des charpentes bois en Occitanie.
L’utilisation des charpentes bois en Occitanie. - © Chambre d'agriculture 48

Programme pluriannuel sur toute l’Occitanie, Adevbois participe au développement de la filière forêt-bois sur la région et notamment sur l’utilisation du bois en agriculture. Sur ce point, la chambre d’agriculture de Lozère a regroupé les informations pour effectuer un état des lieux sur la région Occitanie de l’utilisation du bois dans les constructions agricoles. À terme, cette action conduira à la création d’un observatoire départemental et régional. Il permettra un recensement des projets et des réalisations en bois. En attendant, les chambres d’agricultures, dont celle de la Lozère, cheffe de file du programme, ont réalisé des premières constatations sur l’utilisation du bois dans les bâtiments agricoles. Ainsi, si la Lozère affiche 70 % de leurs constructions agricoles avec charpente en bois, alors que d’autres départements, comme la Haute-Garonne ou le Tarn n’en comptent que 5 %. Ces différences s’expliquent notamment par la présence ou non, sur le territoire, de constructeurs bois.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1530, du 17 octobre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui