Le Réveil Lozère 30 avril 2014 à 09h11 | Par Émilie Wood

Lancement - Mont lait : une marque plus équitable pour les éleveurs du Massif central

Vendredi 25 avril, une nouvelle brique de lait a fait son entrée dans les rayons de tous les supermarchés de Lozère. « Mont lait » est une marque déposée par une association d’agriculteurs du Massif central, un produit plus équitable dont bénéficieront directement les éleveurs laitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des représentants de l’APLM, de la chambre d’agriculture de la Lozère, des distributeurs et du Conseil général (partenaire financier) s’étaient réunis au Gaec Avenir, à Prunière, à l’occasion de ce lancement.
Des représentants de l’APLM, de la chambre d’agriculture de la Lozère, des distributeurs et du Conseil général (partenaire financier) s’étaient réunis au Gaec Avenir, à Prunière, à l’occasion de ce lancement. - © Émilie Wood

Un lait de montagne de qualité qui ne laisse pas les éleveurs sur la paille : voici le défi de la marque « Mont lait » dont le lancement officiel avait lieu vendredi 25 avril à travers toute la Lozère.

Des éleveurs laitiers qui lancent leur propre marque, ça ne s’était pas encore vu en France. Pour Mont lait, plus de mille producteurs de Creuse, de Corrèze, du Puy de Dôme, de Haute Loire, du Cantal, de l’Aveyron et de Lozère se sont regroupés pour créer l’Association des producteurs de lait de montagne (APLM) il y a environ quatre ans. Soucieux de sauvegarder leur métier malgré les difficultés rencontrées en zone de montagne, ils souhaitent devenir acteurs de leur avenir et maîtriser la commercialisation de leur production afin de ne plus subir de plein fouet les aléas du marché. Il y a deux ans, ils ont donc créé la marque Mont lait. Propriétaires de la marque, les éleveurs ne seront plus les plus mal lotis dans une longue chaîne d’intermédiaires. C’est ainsi que Clément Teissandier, éleveur à Lajo et Jean-Yves Jourdan, éleveur à Grandrieu, deux des 48 éleveurs lozériens adhérents à l’APLM voient les choses. « Ce sont nous, éleveurs en zone de montagne, qui subissons les problématiques liées à la production dans ces zones difficiles, et pourtant jusqu’à aujourd’hui seuls les industriels en récoltaient les bénéfices. Avec Mont lait, on espère que cela va changer » expliquaient ils tous deux aux clients de l’Intermarché de Saint-Chély-d’Apcher, ce vendredi 25 avril, à l’occasion du lancement de la marque. Une démarche à laquelle les consommateurs semblaient sensibles.

À lire dans le Réveil Lozère n°1257 du 1er mai 2014, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui