Le Réveil Lozère 03 octobre 2017 à 08h00 | Par Reveil Lozère

Lancement des contrats deuxième génération

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La présidente du Conseil départemental, Sophie Pantel, accompagnée de Michèle Manoa, la présidente de la commission des politiques territoriales, ont réuni ce mardi 26 septembre les élus du département (conseillers départementaux, présidents de communauté de communes, maires et présidents des syndicats) pour lancer de la deuxième génération des contrats territoriaux.
La première génération des contrats avait retenu 671 projets au départ. Au final, ce sont 881 projets qui ont été individualisés comme l’espace Georges Frêche, le Grand lac de Naussac, l’enfouissement des lignes électriques, ou encore 234 sur des projets de voirie.
27 millions d’euros de subventions ont été affectées sur ces projets, permettant la réalisation de 130 millions d’euros de travaux sur les territoires.
Pour la deuxième génération des contrats territoriaux, le dispositif de concertation des collectivités a été maintenu. Une évaluation sur la première génération des contrats a fait ressortir, de la part des élus les éléments suivants : il ne faut pas tout changer dans le mode de fonctionnement des contrats, et il faut anticiper pour ne pas avoir de rupture entre les générations de contrats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le pastoralisme est indispensable en montagne.

a déclaré Nicolas Vanier, samedi 7 octobre sur France 2.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui