Le Réveil Lozère 11 juillet 2018 à 11h00 | Par JA48

Labour au Sommet

Comme tous les ans, les Jeunes agriculteurs de Lozère profiteront de la période estivale pour proposer aux Lozériens et aux touristes une journée d’animation dédiée au monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En 2018, ce sont les Jeunes agriculteurs du canton du Bleymard-Villefort qui relèvent le challenge d’accueillir la 22e édition de la fête de la Terre. Dix ans après avoir accueilli l’événement du côté de Belvezet, les JA du canton ont cette année choisi de prendre de la hauteur en organisant la fête à la station de ski du mont Lozère à plus de 1 400 mètres. Pas d’inquiétude, le labour sera au rendez-vous malgré cette altitude record ! Pour satisfaire le plus grand nombre, les JA proposeront de nombreuses animations qui raviront petits et grands, autochtones et touristes. Démonstration de chiens de troupeaux, expositions et démonstrations de matériel agricole, dégustation gratuite de produits Sud de France, marché de producteurs, mini ferme, structures gonflables vous attendront sur le site de la finale départementale du championnat de France de Labour. Le Pot’poète sera également de la partie pour animer cette journée.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1468, du 12 juillet 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui