Le Réveil Lozère 28 mars 2018 à 09h00 | Par Mélodie Comte

La vanille réunionnaise

Le Salon international de l’agriculture est l’occasion de rencontrer les producteurs y compris ceux des îles lointaines et leurs productions bien différentes des nôtres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Geoffrey Leichning est producteur de vanille sur l’île de la Réunion et depuis 14 ans, il ne manque aucun SIA, l’une des rares occasions de rencontrer des clients métropolitains.
Geoffrey Leichning est producteur de vanille sur l’île de la Réunion et depuis 14 ans, il ne manque aucun SIA, l’une des rares occasions de rencontrer des clients métropolitains. - © Mélodie Comte

La vanille est une épice connue de tous. Dans les yaourts, les glaces, autres desserts et plats en tout genre, elle est devenue un produit de base, employé quasi quotidiennement. Pourtant, la véritable vanille naturelle répond à un itinéraire technique très particulier où le temps et le savoir-faire jouent un rôle primordial. Producteurs de vanille en agriculture biologique sur l’île de la Réunion, Louis et Geoffrey Leichning participent chaque année au Salon international de l’agriculture pour tenter de rendre ses lettres de noblesse à la douce épice. « La vanille, c’est comme élever un enfant ou faire un bon vin. »

Oui, c’est de l’agriculture
La France est riche d’une agriculture diverse et variée, grâce à son large territoire rassemblant à la fois la montagne, la plaine et les littoraux méditerranéen et océanique. N’oublions pas aussi toutes ces îles ancrées dans les confins des océans. Les régions d’Outre-Mer participent elles aussi à la diversification de la production agricole française. La banane de Guadeloupe, les ananas, la canne à sucre ou encore la vanille sont des filières à part entière, bien souvent oubliées des métropolitains. Une fois dans l’année, pendant dix jours, ces productions s’expatrient et s’exposent à Paris au SIA.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1453, du 29 mars 2018, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).