Le Réveil Lozère 28 novembre 2018 à 15h00 | Par Agrafil

La Suisse dit stop au scellement des pis de vaches

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le gouvernement suisse ne veut plus que les éleveurs puissent sceller les pis des vaches de concours lors des foires aux bestiaux. Selon les experts, certains agriculteurs qui veulent que leurs vaches soient belles lors des concours scellent les tétines des animaux avec de la colle, pour qu’aucune goutte de lait ne s’échappe, de manière à ce que les mamelles soient plus gonflées. Pour les défenseurs des animaux, cette pratique, qui se fait parfois avec de la colle instantanée, est douloureuse et met la santé des vaches en danger. Dans une brève déclaration publiée mercredi sur le site du Parlement suisse, le gouvernement indique qu’il propose d’accepter une motion allant dans ce sens, sans toutefois donner ses arguments. C’est désormais au tour du Parlement de se prononcer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui