Le Réveil Lozère 12 février 2020 à 09h00 | Par AG

La stratégie européenne biodiversité 2030 vise le secteur agricole

La stratégie sur la biodiversité à l’horizon 2030 que présentera la Commission européenne le 31 mars propose, entre autres, selon un premier projet en circulation, de fixer un objectif de 10 % de terres agricoles couvertes par des éléments non productifs et d’atteindre 30 % de surface en agriculture biologique en dix ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Émilie Durand - Illustration

30 % de surface en agriculture biologique, 10 % des terres agricoles consacrées à des éléments non productifs, extension des zones Natura 2000. Les propositions, encore sujettes à modifications, du projet de stratégie européenne pour la biodiversité à l’horizon 2030 qui circulent dans les institutions européennes et seront présentées le 31 mars – le même jour que la stratégie « de la fourche à la fourchette » – sont ambitieuses.
Ce projet de la Commission européenne qui s’inscrit dans le cadre du Green deal, reposera principalement sur les autres politiques de l’UE en établissant de « nouvelles normes pour la biodiversité » dans les domaines du commerce, de l’industrie, de l’agriculture et des politiques économiques, en vue de son rétablissement d’ici 2030.
D’un point de vue agricole, le projet de texte propose que l’UE s’engage à atteindre 30 % de surfaces agricoles cultivées en agriculture biologique d’ici 10 ans grâce au plan d’action sur la promotion de l’agriculture biologique attendu pour la fin de l’année. D’une manière générale, il s’agirait de promouvoir des pratiques agricoles durables respectueuses du climat et de l’environnement, l’agroécologie, l’aménagement multifonctionnel des paysages et la gestion intégrée intersectorielle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Continuons de faire de l’agriculture de conservation, parce que c’est un bon modèle, et continuons à mettre du glyphosate tant qu’on n’a pas trouvé autre chose

a déclaré le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. Il a indiqué que l’agriculture de conservation fera partie des usages autorisés pour le glyphosate après 2021, en l’absence d’alternatives.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui