Le Réveil Lozère 15 juillet 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

La sénatrice Guylène Pantel rencontre les représentants de la chambre d’agriculture

Alors que la sénatrice Guylène Pantel vient d’être instituée dans ses fonctions le 4 mars, (en remplacement d’Alain Bertrand dont elle était première adjointe), une rencontre a été organisée avec la présidente de la chambre d’agriculture, Christine Valentin et des membres du bureau, ce vendredi 10 juillet.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alors que la sénatrice Guylène Pantel vient d’être instituée dans ses fonctions le 4 mars, (en remplacement d’Alain Bertrand dont elle était première adjointe), une rencontre a été organisée avec la présidente de la chambre d’agriculture, Christine Valentin et des membres du bureau, ce vendredi 10 juillet.
Alors que la sénatrice Guylène Pantel vient d’être instituée dans ses fonctions le 4 mars, (en remplacement d’Alain Bertrand dont elle était première adjointe), une rencontre a été organisée avec la présidente de la chambre d’agriculture, Christine Valentin et des membres du bureau, ce vendredi 10 juillet. - © Chambre d'agriculture 48

« La sénatrice Guylène Pantel a été très à l’écoute des dossiers que nous avons évoqué », s’est réjouie la présidente de la chambre d’agriculture. Un rendez-vous de deux heures aura rassemblé Christine Valentin, la sénatrice et son aide parlementaire, ainsi que Vincent Bonnet (secrétaire de la chambre d’agriculture), et Jean-François Maurin, membre du bureau.
« Cette rencontre était une première approche pour échanger sur les sujets qui concernent le monde rural et agricole, même si nous n’avons pas pu parler de tout », a expliqué la présidente de la chambre d’agriculture.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1568, du 16 juillet 2020, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui