Le Réveil Lozère 27 décembre 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

La sélection a le vent en poupe dans le Massif central

Races ovines des Massifs Sélection a enregistré treize nouvelles adhésions en 2017. Preuve de l’intérêt des éleveurs pour les races rustiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SC

Les treize nouveaux adhérents viennent en majorité d’Auvergne-Rhône-Alpes (9), d’Occitanie (2) et Nouvelle-Aquitaine (2). Toutes les races sont concernées, au premier rang desquelles on trouve la grivette et la blanche du Massif central. « On peut devenir sélectionneur en rachetant un troupeau inscrit auprès d’un éleveur partant à la retraite par exemple ou en faisant inscrire un nouveau troupeau », rappelle François Tahon, chargé de développement à Rom Sélection. Le bon sélectionneur se reconnaît selon lui à sa motivation, sa rigueur et à sa volonté à défendre une race.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1440, du 28 décembre 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le grand plan d’investissement français, prévoyant 5 milliards d’euros pour l’agriculture, va servir à financer de l’irrigation contrôlée dans les régions où il n’y en a pas.

a déclaré Stéphane Travert le 6 août à l’AFP.