Le Réveil Lozère 29 avril 2020 à 10h00 | Par Civil 48

La restauration collective : un acteur local essentiel

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alors que le confinement touche à sa fin, les acteurs de la filière restent inquiets des perspectives d’avenir. Les consommateurs et les acheteurs locaux doivent continuer de jouer le jeu, une fois que les activités économiques auront repris, souligne le Civil 48.
Par rapport aux chiffres d’activité de l’an dernier, une nette baisse des activités des acteurs se fait jour dans la continuité du ralentissement économique perçu nationalement.
La filière viande lozérienne, notamment Languedoc Lozère Viande, a, ces dernières années beaucoup investi dans le marché de la restauration collective, rappelle le Civil 48. Marché porteur s’il en est, et qui a connu un brusque coup d’arrêt avec la pandémie actuelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui