Le Réveil Lozère 12 juillet 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

La Région consulte les citoyens sur la création du parlement de la Montagne

 Lancée sur toute la région, la concertation sur la création du parlement montagne a fait étape samedi 1er juillet à Florac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Prenant exemple sur le parlement de la Mer, le conseil régional a décidé de lancer un parlement de la Montagne. « La montagne est un sujet particulièrement important sur la région, insiste Aurélie Maillols, vice-présidente de la Région déléguée à la montagne et à la ruralité. Entre le Massif Central et les Pyrénées, elle recouvre près de la moitié du territoire et concerne douze des treize départements. La création d’un parlement de la montagne permettrait donc de regrouper élus et acteurs territoriaux pour guider la région sur les choix en matière de développement des territoires montagnards. » Mais avant la création d’un tel parlement, la Région a choisi de consulter les citoyens pour qu’ils puissent faire remonter leurs observations, leurs remarques et les idées qu’ils ont pour leur territoire. Au total, en plus de la consultation en ligne, sept rencontres ont été organisées, dont une, samedi 1er juillet à Florac. Élus, représentants professionnels ou simple citoyens, ils étaient un peu moins de 80 à avoir fait le déplacement.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1418, du 13 juillet 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui