Le Réveil Lozère 20 novembre 2019 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

La réalité agricole en vidéo

Étienne Fourmont est éleveur laitier dans la Sarthe et « Agri Youtubeurre » depuis 2017. Sur sa chaîne, il présente chaque semaine en vidéo la réalité d’une ferme française.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?
Je suis éleveur laitier dans la Sarthe. Je représente la cinquième génération d’agriculteur dans ma famille. Avant de m’installer, j’ai suivi un parcours classique en lycée agricole avant d’enchaîner par un stage de six mois en Nouvelle-Zélande.

Comment êtes-vous arrivé sur les réseaux sociaux et sur Youtube ?
Je suis très présent sur Twitter depuis 2015. En tant qu’élu Jeunes agriculteurs (JA) national, je parlais beaucoup de syndicalisme. Puis sont apparus des messages anti-élevage de personnes ne connaissant pas l’agriculture. C’est là que j’ai commencé à expliquer mon métier. Mais avec le format de Twitter, les messages étaient trop courts. Cela devenait compliqué de bien communiquer. De là m’est venue l’idée d’utiliser un autre canal dans lequel je pouvais plus facilement faire passer mon message. C’est comme ça que je suis passé tout naturellement à la vidéo en créant ma chaîne Youtube sur laquelle je partage le quotidien de la ferme laitière française.

À quel public s’adressent vos vidéos ?
Environ 80 % de mes abonnés sont issus du monde agricole, majoritairement des jeunes de 15-25 ans. Dans tous les cas, j’essaie d’expliquer le plus simplement les choses, sans trop rentrer dans la technique. Il faut que ça reste accessible.

 

Suite de l'interview à lire dans le Réveil Lozère n°1535, du 21 novembre 2019, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui