L'Allier Agricole 18 juin 2019 à 17h00 | Par Lucie Grolleau Frécon

La profession agricole attendue pour co-construire

La présence du ministre de l’Agriculture au congrès national de Jeunes Agriculteurs était attendue, d’autant plus qu’il s’est prêté au jeu des questions-réponses. Ainsi, les JA l’ont interrogé sur plusieurs sujets de préoccupations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre de l’Agriculture était très attendu par les Jeunes Agriculteurs. Dans le jeu des questions-réponses avec les JA, il est allé plutôt dans leur sens.
Le ministre de l’Agriculture était très attendu par les Jeunes Agriculteurs. Dans le jeu des questions-réponses avec les JA, il est allé plutôt dans leur sens. - © DRAA

«Ca y est, nous y sommes », lançait Jean-Christophe Farjon, président du comité d’organisation de Jeunes Agriculteurs Loire, mardi 4 juin pour l’ouverture du congrès national JA, qui se tenait pendant trois jours dans la Loire (jusqu’au 6 juin). Effectivement, il a été préparé et attendu pendant de longs mois par une équipe départementale qui n’a pas compté son temps. Elle a été soutenue par de multiples partenaires et rejointe par de nombreux bénévoles, aussi   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Allier Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui