Le Réveil Lozère 01 mars 2016 à 08h00 | Par Émilie Wood

La petite fromagerie qui dynamise toute une vallée

La Fromagerie des Cévennes est le plus gros employeur de la Vallée Française. Objectif : recruter davantage de producteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Camille Davoult, après avoir dirigé l'entreprise pendant six ans, est devenue productrice de fromages.
Camille Davoult, après avoir dirigé l'entreprise pendant six ans, est devenue productrice de fromages. - © Émilie Wood

« Les Cévennes sont un atout pour les chèvres. Et les chèvres sont un atout pour les Cévennes » indique, sourire aux lèvres, la directrice de l'établissement, Camille Davoult. À 33 ans, cette femme dynamique qui a choisi cette région ne voudrait la quitter pour rien au monde. Le massif des Cévennes n'est pas aisément exploitable : mais les chèvres permettent d'entretenir un paysage qui a été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en juin 2011 au titre de l'agropastoralisme. La Fromagerie des Cévennes est une coopérative située à Moissac-Vallée-Française compte 15 producteurs lozériens et gardois et emploie 18 salariés. « Notre fromagerie est petite, mais elle fait vivre 50 familles directement », précise la directrice.
Produisant uniquement des fromages de chèvre à partir de lait cru (700 000 litres par an), son produit phare est le Pélardon AOP, qui représente plus de la moitié de la production. Le reste du lait est réparti et transformé en Moissac des Cévennes et en Seillou des Cévennes, deux fromages réalisés à partir de lait caillé, ce qui les rend plus secs que le Pélardon au moulage. Depuis 2012, la Fromagerie des Cévennes produit également des fromages bio : Pélardon, faisselle et Parpaillotte, une tomme de chèvre affinée pendant deux mois qui pèse environ 1,25 kg. Avec quatre éleveurs bio, ce sont 12 % des fromages qui sortent labellisés AB.

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 3 mars 2016, numéro 1349

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le prix du lait ne se traite pas dans les médias.

Michel Nalet, porte-parole du groupe Lactalis.

Culture
Photographie » Beauté et diversité des patrimoines
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui