Le Réveil Lozère 04 avril 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

La passion des concours

Éleveurs de limousines, à Malbosc les Bondons, Guillaume Brager participera pour la première fois au concours départemental de la race dimanche 9 avril à Aumont-Aubrac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Né en août dernier, Magnifique (au premier plan) participera à son premier concours dimanche prochain.
Né en août dernier, Magnifique (au premier plan) participera à son premier concours dimanche prochain. - © Aurélie Pasquelin

Installé depuis cinq ans à Malbosc les Bondons, Guillaume Brager a fait le pari des Limousines. Passionné par la race, il décide, lors de la reprise de la ferme de son oncle, alors spécialisé dans la viande d’Aubrac, de monter son propre troupeau. Ne possédant que huit limousines en 2012, il en a aujourd’hui 50 et essaye de maintenir la taille de son troupeau. Ses bêtes, le Lozérien a décidé de les acheter le plus possible dans le département même s’il l’avoue lui-même : « j’ai dû en acheter quelques unes en Corrèze ». Alors que son troupeau est presque formé, l’agriculteur entend aujourd’hui se lancer dans la sélection et a déjà entamé un travail sur la génétique en achetant notamment des taureaux et en pratiquant l’insémination artificielle.

Un travail pour améliorer la race
Les premiers résultats de ce travail, il compte les afficher lors du concours départemental de la race qui se déroulera dimanche 9 avril à Aumont-Aubrac. « J’ai toujours eu envie de participer aux concours, confie l’éleveur. Outre les possibles retombées sur l’élevage, ça permet surtout de se comparer aux copains. Et puis, cela permet aussi de voir les améliorations de la race et les différents chemins que l’on peut prendre. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1404, du 6 avril 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui