Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 10h00 | Par RO

La MSA favorable à un alignement « progressif » des cotisations

Pascal Cormery, le président de la caisse centrale de la MSA, a fait le point le 7 octobre sur la position de la MSA par rapport à la réforme des retraites.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si la Mutualité sociale agricole (MSA) « partage les objectifs généraux » de la future réforme des retraites, elle compte « rester vigilante » et faire des propositions dans les discussions qui doivent être conduites par Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites, a indiqué Pascal Cormery, le président de la caisse centrale de la MSA dans une conférence de presse le 7 octobre.
Parmi les points que l’organisme voudrait voir évoquer, « une mise en œuvre progressive de l’alignement des cotisations » pour les exploitants agricoles. En effet, le rapport « pour un système universel de retraites » dévoilé par Jean-Paul Delevoye en juillet dernier, et censé servir de fil rouge pour la future réforme, prévoit une convergence des barèmes des cotisations retraites vers un taux unifié à 28,12 %, avec cependant des aménagements pour les revenus des indépendants.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1530, du 17 octobre 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui