Le Réveil Lozère 28 octobre 2015 à 08h00 | Par Suzanne Marion

« La montagne a un rôle majeur »

L'association nationale des élus de la montagne (Anem) tenait son 31e congrès, les 15 et 16 octobre, dans la ville de son président Laurent Wauquiez, député-maire du Puy-en-Velay.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les zones de montagne se distinguent des zones rurales par l'altitude.
Les zones de montagne se distinguent des zones rurales par l'altitude. - © Julien Beinat

L'actualisation de la loi montagne était au coeur des débats du 31e congrès de l'Anem, qui s'est tenu les 15 et 16 octobre au théâtre au Puy-en-Velay et qui a rassemblé plus de 500 élus. L'ambiance était plutôt sombre ces deux jours avec les interventions de nombreux maires qui disent leurs inquiétudes et lancent même un appel au secours. La baisse des dotations aux communes et aux collectivités territoriales et l'obligation de poursuivre les investissements, sans compter le fonctionnement de leurs infrastructures pour maintenir une activité et des emplois, les élus locaux se sentent « asphyxiés ». L'acte II de la loi montagne sur lequel le Premier ministre a missionné les députés Annie Genevard et Bernadette Laclais afin qu'elles fassent des propositions opérationnelles pour actualiser la loi de 1985 tout en gardant les principes fondateurs, contient 37 propositions déclinées en 99 mesures. Ce congrès a largement débattu de cet « acte II, qui pour l'Anem devra être l'expression d'un nouveau pacte entre la nation et les territoires de montagne, ainsi qu'entre les forces vives de celle-ci. » Les nombreux élus présents à ce congrès attendent beaucoup de ce rapport. D'autres sujets étaient débattus lors de ce congrès. Concernant la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 assignant à la France des objectifs quantifiés (réduction globale de la consommation, part des énergies renouvelables dans la production globale, réduction des émissions de gaz à effet de serre...), l'Anem rappelle que « la montagne a un rôle majeur en tant que fournisseur d'énergies renouvelables au premier rang desquelles figurent l'hydroélectricité dont le renouvellement des concessions constitue un chapitre important de la loi de transition ; la biomasse, le solaire, l'éolien et la géothermie étant un gisement au potentiel très substantiel. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 29 octobre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La marque Sud de France sera étendue à l’ensemble du territoire de la grande région.

Carole Delga, présidente de la région LRMP, à l’occasion des dix ans de la marque.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui