Le Réveil Lozère 28 juin 2016 à 08h00 | Par CRPF du Languedoc-Roussillon

La Lozère, terre de forêt

Le conseil du centre régional de la propriété forestière (CRPF) s'est tenu au début du mois. Les propriétaires et techniciens lozériens ont accueilli les forestiers régionaux membres du CRPF, mais également des institutionnels. Cette journée a été l'occasion de rappeler que la forêt est une ressource naturelle très importante pour le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CRPF

Après une présentation du contexte forestier départemental resituant bien la place prépondérante de la Lozère dans l'économie du bois au niveau régional, Jean-Pierre Lafont, conseiller du CRPF a exposé les nombreuses initiatives menées sur le groupement forestier de Cauvel situé à Saint-Rome de Dolan (12). La quarantaine de forestiers présents a découvert les efforts de reboisement sur cette unité de gestion de près de 450 hectares, les infrastructures qui rendent possible la gestion sylvicole, les interventions favorables à la biodiversité et au patrimoine menées dans le cadre de Natura 2000 ou bien encore la prise en compte des aspects paysagers liés au grand site des gorges du Tarn et de la Jonte lors de la récolte des bois. « L'économie générée par la forêt est indiscutable et essentielle pour la faire vivre, nous menons toutes nos actions dans le cadre d'une gestion multifonctionnelle et patrimoniale », explique Jean-Pierre Lafont.
La journée s'est poursuivie au Massegros. Jeannine Bourrely, présidente du CRPF et Jean-Marc Auban son directeur ont animé le conseil de centre, instance qui agrée les plans simples de gestion. Pour rappel, ce document est l'outil indispensable pour les propriétaires afin de planifier coupes et travaux forestiers sur le long terme. La parole a également été donnée à Robert Aigoin, conseiller départemental en charge de la forêt pour présenter les interventions du département dans le secteur forestier et notamment dans le cadre de la lutte contre le morcellement. « L'action du CRPF et du Département permet de restructurer à l'amiable le foncier forestier dans le but d'entretenir et d'améliorer les parcelles. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 30 juin 2016, numéro 1366.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui