Le Réveil Lozère 28 juillet 2015 à 08h00 | Par Anne-Marie Vincent

La Lozère au rythme du cadran d’ici 2017

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Anne-Marie Vincent

À la question « Voulez-vous que nous continuions les démarches pour une future installation en Lozère d’un marché au cadran, comme nouveau mode de commercialisation ? », la FDSEA, les JA, la chambre d’agriculture et le conseil pour l’agriculture lozérienne (CAL), qui represente l’ensemble des OPA du département, ont répondu « oui » à l’unanimité. Tous convaincus que leur avenir professionnel sera désormais lié à la réussite d’un tel projet.

Difficile de ne pas l’être en écoutant Bruno Bunisset, président du marché au cadran d’Ussel, en parler. Invité au conseil fédéral de la FDSEA et des JA par Olivier Boulat, mercredi 22 juillet, ce paysan corrézien et ancien syndicaliste est effectivement revenu sur la belle aventure qu’il vit depuis plus de dix ans grâce à la création de cette interface entre vendeurs et acheteurs. « On est parti d’une constatation : on n’avait pas l’impression de mal travailler mais on n’arrivait pas à valoriser nos bovins. Alors, on a mis en place un petit groupe de réflexion. On voulait créer un lieu pour optimiser les prix et la vitrine de notre savoir-faire. À l’issue d’une étude réalisée, on a constaté qu’on pouvait justifier de l’existence d’un marché au cadran à Ussel pour vendre mieux et plus facilement ».

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 30 juillet 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui