Le Réveil Lozère 30 octobre 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

La future Pac au cœur du prochain congrès de la FDSEA

« La future Pac pour des territoires ruraux vivants et attractifs », tel est le thème du congrès de la FDSEA de Lozère qui se tiendra à Châteauneuf-de-Randon le 8 novembre prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AP

Moment fort de l’année pour le syndicat lozérien, la FDSEA organise, vendredi 8 novembre à Châteauneuf-de-Randon, son congrès annuel. Comme chaque année, les présidents des différentes sections du syndicat y présenteront leurs activités et leurs attentes pour l’année. Parallèlement à cela, la FDSEA choisit chaque fois un thème pour son congrès. Compte tenu de l’actualité, les membres du conseil d’administration ont décidé d’axer le congrès 2019 sur la future Pac.

Le Massif central au centre de l’attention
Christine Valentin, présidente du Sidam (service interdépartemental pour l’animation du Massif central) et Léa Geniex, chargée de mission au Sidam et à la Copamac (conférence des présidents des organisations agricoles du massif central) viendront y présenter les réflexions engagées par les responsables professionnels de la région sur la Pac post-2020. Au cœur de ces orientations politiques : le livre blanc du Massif central, présenté officiellement il y a quelques semaines au Sommet de l’élevage de Cournon-d’Auvergne. Le document de quatre pages « est une base politique qui permet de donner les orientations pour pouvoir ensuite affiner chaque outil », explique Léa Geniex. Intitulé Une Pac juste et durable pour des territoires ruraux vivants et attractifs, l’ouvrage se divise en quatre parties : « soutenir les prix », « compenser les écarts et reconnaître l’existant », « garantir la sécurité des exploitations » et « installer et investir ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1532, du 31 octobre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui