Le Réveil Lozère 30 juillet 2014 à 08h00 | Par La Fromagerie des Cévennes

La Fromagerie des Cévennes en pleine croissance

L’assemblée générale ordinaire de la Fromagerie des Cévennes s’est tenue mercredi 18 juin à Sainte-Croix-vallée-française, salle de la Passerelle. Elle a rassemblé douze producteurs ainsi que le syndicat des producteurs de Pélardon, la chambre d’agriculture de la Lozère, la coopérative agricole Sud Lozère et Unicor, partenaires de la fromagerie depuis un an, le Crédit agricole et Languedoc-Roussillon élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Fromagerie des Cévennes

La Fromagerie, créée en 1959, collecte le lait de 19 producteurs coopérateurs locaux et emploie 18 salariés. Installée au cœur des Cévennes, cette entreprise se caractérise par son dynamisme et sa volonté de progression. Sur 2013, grâce à l’implication des coopérateurs et des salariés, la Fromagerie affiche un résultat en forte augmentation : amélioration de la qualité des fromages, développement commercial et augmentation des ventes, meilleure maîtrise des dépenses. Ces résultats permettent à la coopérative de se projeter avec confiance dans l’avenir.

2013, des résultats économiques très positifs

En 2013, les résultats de l’entreprise ont progressé très fortement grâce à une stratégie axée sur l’implication des salariés et des producteurs, la qualité des produits et le développement d’une gamme bio. Une réorganisation du travail, complétée par des formations techniques pour les salariés, a permis de diminuer les pertes au cours du processus de fabrication des fromages. Grâce au travail effectué par la fromagère, le goût, la texture et la régularité des produits se sont améliorés. De nouveaux emballages permettent une meilleure conservation des fromages, de Moissac-vallée-française au domicile du consommateur.

Cette volonté d’amélioration continue, cette rigueur dans la fabrication, l’implication des salariés sont les clés de la forte progression des ventes depuis l’été 2013.

Suite à lire dans le Réveil Lozère N°1270 du jeudi 31 juillet 2014, page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.